top of page

10 ERREURS TECHNIQUES COURANTES EN BALLET ET COMMENT LES CORRIGER

La technique du ballet peut être à la fois belle et frustrante. Si vous vous retrouvez bloqué(e) sur un mouvement particulier, il y a de fortes chances que vous ne soyez pas seul(e).

Cette liste d’erreurs techniques courantes peut vous aider à identifier les problèmes et à les corriger.

1. Pliés – Trop rebondissant



Étant donné que les pliés constituent l’étape la plus fondamentale du vocabulaire du ballet, il peut être facile de les effectuer sans prêter attention à ce que vous faites. Il y a une tendance à « rebondir » lors des pliés, et ce n’est pas bon pour vos genoux.

Faites attention au tempo de la musique – si la musique est plus rapide, vous pouvez accélérer le mouvement, mais pas brusquement. Vous devez plier lentement les genoux à chaque compte. Après avoir plié, tendez lentement vos genoux.

2. Tendus – pieds en faucille



Tracez une ligne sur le sol avec vos orteils. Cela semble assez simple ? Détrompez-vous.

Tenez-vous en première position et, pointant vos orteils, tracez une ligne droite sur le sol devant vous. Si votre talon touche le sol ou si votre pied forme un C, cela signifie que vous êtes en « faucille » et que vous ne le faites pas correctement.

Au lieu de cela, lorsque vous tendez votre pied vers l'avant, assurez-vous que la partie intérieure de votre talon est tournée vers l'avant et que le dessus de votre pied est tourné vers vous. Assurez-vous de corriger cela pour éviter les problèmes d’alignement.


3. Dégagés – Lent



Cela ressemble à un tendu, sauf que votre pied effleure le sol. Vous voulez que vos dégagés soient nets et rapides.

Si vos dégagements sont lents, entraînez-vous à serrer vos fesses et l’intérieur de vos cuisses tout en "brossant" rapidement vos pieds pointés. Imaginez que vous avez une pièce de monnaie entre vos cuisses (vous pouvez en fait essayer d'en placer une) et que vous ne voulez pas qu'elle tombe sur le sol !



4. Rond de jambe – Hanches hula hoop

Lorsque vous faites des ronds de jambe, vous devez garder votre jambe droite et vos hanches cadrées. Ne laissez pas vos hanches s’ouvrir dans un mouvement circulaire (hanches de hula hoop) à chaque fois que votre jambe fait un tour.

De plus, en raison de la fatigue ou d’une mauvaise technique, votre genou peut se plier lorsque votre jambe passe derrière vous. Ne laissez pas vos genoux plier !


5. Frappé – Piétinement



Ah, le frappé. Lorsque les élèves apprennent le frappé pour la première fois, beaucoup font l’erreur de taper du pied sur le sol au lieu de le frapper.

Pour vous aider dans cette étape, essayez une visualisation : imaginez que la pointe de vos pieds est une allumette et que vous essayez d’allumer un feu contre le sol. Avez-vous déjà allumé une allumette avec un mouvement lent ? Bien sûr que non! Alors, la prochaine fois que vous devrez faire des frappés à la barre, essayez de frapper rapidement la pointe de vos pieds contre le sol, et de ne pas éteindre le feu.


6. Grand battement – Jambes spaghettis trop cuits

Tout comme pour le rond de jambe, vos hanches doivent rester cadrées et vos genoux tendus. Vous ne souhaitez pas casser la ligne de la jambe en la jetant en l’air comme un spaghetti trop cuit.

Faites également attention à ne pas laisser votre corps se tasser lorsque vous effectuez un battement devant.

Lorsque vous faîtes un battement côté, résistez à l’envie de balancer votre hanche vers le haut, mais gardez-la basse et cadrée.

Enfin, lorsque vous faîtes un battement derrière, évitez de vous affaisser vers l'avant, en gardant le dos droit.


7. Arabesque – Effondrement

Appliquez les mêmes principes que pour le grand battement lorsque vous ferez une arabesque. Malheureusement, lorsqu’ils effectuent une arabesque, certains danseurs penchent le haut de leur corps en avant, tellement qu’ils ressemblent à un avion se préparant à atterrir.

Vous pouvez éviter cela en vous concentrant non pas sur la hauteur à laquelle vous pouvez lever la jambe, mais sur la façon dont vous levez votre cuisse derrière vous.

Dites-vous : ne pas bouger le haut du corps, seulement la jambe.


8. Sauts – Genoux bloqués

Rien n’irrite plus les nerfs d’un professeur (sauf les pieds non pointés) que les genoux bloqués lors de l’atterrissage après un saut. Non seulement c’est mauvais pour vos articulations, mais ce n’est pas pratique.

L'atterrissage en plié a un double objectif : épargner vos articulations et vos muscles de l'impact et vous préparer à l'étape suivante (généralement un autre saut). Alors protégez vos genoux et améliorez votre technique en atterrissant toujours avec un petit plié.


9. Tours – Etourdi(e)

Ça arrive aux meilleurs d'entre nous. Lorsqu’on pratique des pirouettes ou des piqués, il est facile de se sentir déséquilibré. Vous pouvez combattre cet effet en « repérant ».

Avant de tourner, concentrez votre regard sur un point précis devant vous ; vos propres yeux dans le miroir ou une image sur le mur. Dès que vous commencez le tour, tournez rapidement la tête pour verrouiller vos yeux au même endroit.

L’objectif de cet exercice est de ne pas laisser vos yeux vagabonder et vous faire perdre l’équilibre.


10. Grand jeté – Faible effet de levier



Si vous souhaitez vous envoler en grand jeté, assurez-vous d'utiliser votre plié. Oui! Il faut descendre bas pour monter haut. Pas trop bas, mais avec suffisamment de levier dans vos fessiers et vos ischio-jambiers pour vous booster.

L’astuce pour réaliser une belle combinaison de sauts sur le sol est de prendre de l’élan, alors ne vous laissez pas aller. La vitesse est tout aussi importante et fonctionnera en conjonction avec votre plié pour vous donner une hauteur décente.


Cette liste sert uniquement de ligne directrice de base pour les erreurs techniques courantes. Parlez à votre professeur si vous avez des questions ou si vous souhaitez des corrections supplémentaires.


Source : The last dancer

100 views0 comments

コメント


bottom of page