top of page

Comment améliorer la montée sur pointes ?

De nombreux danseurs ont du mal à obtenir une belle ligne de pied, et feront souvent n'importe quoi pour l'améliorer ! Malheureusement, beaucoup de choses que les danseurs font pour essayer d'améliorer leur pointe de pied sont potentiellement nocives. Cela inclut des choses comme étirer vos pieds sous un piano et utiliser n'importe quel type d'appareil d'étirement des pieds.

À mon avis, pousser votre corps dans la direction où vous voulez qu'il aille est généralement le moyen le plus lent et le plus dangereux d'y arriver. Cette approche assoupli généralement ce qui est déjà mobile, plutôt que de cibler les éléments qui limitent réellement votre portée, et ne vous donnera donc souvent pas le résultat que vous recherchez. Veuillez lire la suite pour découvrir des moyens plus sûrs et beaucoup plus efficaces d'améliorer votre pointé de pied !


L'anatomie du pied pointé :

La structure osseuse du pied est incroyable, et plus vous la comprenez, plus vous pouvez la manipuler pour obtenir ce que vous voulez ! Il y a de nombreuses articulations différentes dans le pied, la cheville et le bas de la jambe qui contribuent à maximiser la portée de la pointe. Les techniques d'auto-massage et de mobilisation sont idéales pour libérer les blocages dans votre pointé. Vous pouvez commencer par vous-même, cependant, la meilleure façon de découvrir exactement où vous devez vous concentrer est d'avoir une séance privée avec votre physiothérapeute.


Auto-massage :

Une série simple de techniques de massage spécifiques pour le bas des jambes et les pieds peut faire une énorme différence dans votre pointé.

Souvent, si vous avez essayé très fort de pointer vos pieds, la tension dans les muscles et les fascias peut en fait bloquer votre amplitude de mouvement. Nous vous suggérons de passer au moins 30 minutes par semaine pour toutes les 5 heures de danse que vous faites pour de meilleurs résultats.

L'auto-massage ne devrait jamais être douloureux et vos pieds devraient toujours se sentir mieux après qu'avant. (Boutique : boule de massage - rouleau ultime)


Mobilisation du milieu et de l'arrière pied :

La mobilisation du milieu et de l'arrière du pied aide énormément à améliorer en toute sécurité le pointé et les pliés.

Améliorer votre gamme de pronation et de supination permettra aux articulations du pied de bouger plus naturellement et contribuera à une belle voûte plantaire, ainsi qu'à une meilleure absorption des chocs lors des sauts.


Mobilisateurs fasciaux :

Beaucoup de gens se concentrent sur l'étirement des ligaments pour améliorer la portée des pointes. C'est une façon dangereuse d'ajouter de l'amplitude, car le pied et la cheville peuvent devenir plus instables.

Cependant, si vous examinez l'anatomie du pied en regardant plutôt les lignes fasciales, vous découvrirez que beaucoup d'entre elles se retrouvent dans le pied.

Une mobilisation soigneuse de toute la ligne, telle que la ligne de front superficielle illustrée à droite, peut aider à pointer d'une manière agréable et saine.


L'importance du mollet :

Tout le monde sait que vous avez besoin de muscles du mollet forts pour tirer le meilleur parti de votre gamme de pointes, mais peu connaissent réellement le timing spécifique de chacun.

Des exercices ciblant spécifiquement votre gastrocnémien, soléaire, tibial postérieur et péroné peuvent être très utiles pour créer de la force et du contrôle sans raideur au pied et à la cheville.

De nombreuses personnes abusent des muscles extrinsèques du pied pour renforcer l'intérieur de la cheville dans le but d'arrêter de rouler. Malheureusement, cela les rend alors trop raides et fatigués pour être utilisés lorsqu'ils pointent le pied.

Discutez avec votre kiné des muscles que vous devez spécifiquement travailler.


Trouver les intrinsèques du pied :

Apprendre à isoler puis à intégrer les muscles intrinsèques du pied dans la façon dont vous pointez le pied peut vraiment aider à façonner l'avant du pied. Ceci est particulièrement important dans le travail des pointes pour façonner la pointe de la chaussure.

Développer la force de l'avant-pied peut également aider à garder l'arrière de la cheville libre lorsque les tendons musculaires extrinsèques du pied sont déchargés.


Marcher en parallèle :

De nombreux danseurs ne réalisent pas que marcher en dehors peut en fait restreindre leur portée de pointe.

Marcher en dehors force le premier métatarsien dans la direction opposée à celle qui est nécessaire pour une portée optimale des pointes !

Apprendre comment le pied doit bouger pendant la marche normale peut faire une énorme différence dans la mobilité de vos pieds.

Marcher en parallèle aide à faciliter le mécanisme du guindeau qui aide à façonner votre arc au fil du temps.


Petit bonus avec cette vidéo d'exercices pour mobiliser le mollet



Source : theballetblog.com

147 views0 comments

Commentaires


bottom of page