top of page

Yoga ou Pilates : lequel choisir ?

Ces deux disciplines promettent un corps tonique, un meilleur équilibre et plus de souplesse. Mais pas seulement... On énumère les différences pour vous aider à faire votre choix entre l'une ou l'autre.


Le yoga, c’est pour qui ? Véritable hygiène de vie en Inde, le yoga vise à harmoniser le corps et l’esprit grâce à des exercices de respiration, de relaxation, des postures précises et de la méditation.


  • Le yoga contre le stress

On se focalise sur l’instant présent, on se concentre sur le placement du corps et la respiration pour se débrancher du quotidien, se reconnecter à soi-même, rééquilibrer son système nerveux. Idéal pour lutter contre le stress et son cortège de symptômes : tension artérielle et rythme cardiaque élevé, sommeil perturbé...


  • Le yoga pour se défouler

Une gym douce, le yoga ? Certainement pas ! Il existe une grande variété de pratiques ultra-dynamiques (hatha, ashtanga, bikram...), qui font autant suer qu’un cours de cardio et entraînent une bonne sécrétion d’endorphines (les fameuses hormones du bien-être). Quel que soit le type de yoga choisi, la séance se déroule à peu près pareil : on commence par quelques respirations profondes, histoire de se poser et de se vider la tête, puis on enchaîne sur des salutations au soleil en guise d'échauffement avant d’attaquer le gros morceau : une série de postures (chien tête en bas, cobra, pince, torsions... il en existe plus de 80 !), statiques ou dynamiques. Un peu de relaxation ou de méditation clôt la session.


  • Le yoga pour apaiser le mal au ventre

Si le yoga favorise la souplesse et l'équilibre, il participe aussi à un meilleur tonus digestif. En effet, le travail de respiration associé à certains exercices (de torsion, notamment) améliore l'élimination en massant les viscères. Muscler la ceinture abdominale limite aussi la constipation et les ballonnements. Quelles sont les contre-indications à la pratique du yoga ? Si l’on pense que visualiser l'énergie qui traverse notre corps, c’est du pipeau alors, mieux vaut passer son chemin ! Avis médical indispensable en cas d'épilepsie, de sclérose en plaques, d'opération récente, d'hyperthyroïdie, de glaucome, de troubles cardiovasculaires, de douleurs dorsales importantes ou de problèmes à la hanche.


Le Pilates, c'est pour qui ? Inspiré de la danse, du yoga et de la musculation, le Pilates est une méthode de renforcement musculaire.

  • Le Pilates pour joli maintien et un bon équilibre

Le Pilates est une discipline qui cible en particulier les muscles profonds, garants d’une bonne posture, d’une silhouette tonique, d’une mobilité fluide et d’une stabilité à toute épreuve. Son credo : nous rendre "fort comme une colonne grecque et souple comme un chat". Rien que ça !

  • Le Pilates pour lutter contre le mal de dos

En stimulant l’ensemble des muscles dorsaux et de la ceinture abdominale (parfois à l’aide d’accessoires propres à la méthode : anneau, rouleau, petit ballon...), le Pilates prévient et soulage les douleurs aussi bien au niveau des lombaires que des cervicales. Les exercices d’auto-agrandissement et les étirements évitent les tassements au niveau des articulations et corrigent au passage les tensions éventuelles liées à un mode de vie trop sédentaire. En cours individuel, en studio, il est fréquent d’utiliser des machines (principalement le Réformer...) afin de varier les exercices et les bienfaits.

  • Du Pilates pour les sportives en quête de performances

Quelle que soit notre discipline de prédilection (running, natation, crossfit...), on a tout intérêt à se mettre aussi au Pilates. Il permet de développer des structures ostéo-musculaires souvent négligées par les autres activités et apporte un supplément de souplesse et d’endurance. Afin de reproduire chaque mouvement le plus parfaitement possible, sans chercher le rendement mais en se focalisant sur la position de chaque partie du corps, l’alignement parfait et la symétrie, on doit aussi prêter attention à la respiration et à la maîtrise du souffle. Un apprentissage précieux pour tous les sports.

Si on a besoin de transpirer pour se défouler ou si on fuit les courbatures, mieux vaut éviter le Pilates ! Dans certains cas, un avis médical est indispensable : en cas de lésions de l’appareil locomoteur ou rachidien. Il est déconseillé aux femmes enceintes.


Source : https://www.magazine-avantages.fr/

28 vues0 commentaire

Comments


bottom of page