10 raisons pour lesquelles mes pointes font mal


Le rêve de longue date s'est enfin réalisé et vous possédez maintenant votre première paire de pointes. Enfin ! Le frisson de s'approprier ces chaussons roses / pêche, satinés et en forme de torpille. La fierté, la satisfaction, ...

La douleur, beurk !

Vous pourriez pleurer, même après des semaines. Même après avoir fait tout le travail de préparation nécessaire. Pourquoi une telle douleur ? Qu'est-ce qui ne va pas ?

Ne vous inquiétez pas, je suis là pour vous expliquer les 10 raisons pour lesquelles vos pointes continuent de vous faire mal.


Les réponses courtes :

  1. Vos pieds ne sont pas prêts. Les muscles du pied sont faibles et doivent être renforcés.

  2. Elles ne sont pas adaptées, en grande partie parce que vous n'avez pas acheté auprès d'un professionnel.

  3. La marque que vous avez choisie favorise un type de pied qui n'est tout simplement pas le vôtre.

  4. Vous ignoriez la réalité : les pointes font mal. Elles n'ont jamais été destinées à se faire du bien.

  5. Vos orteils et votre peau ne sont pas encore assez calleux.

  6. Vos ongles sont trop longs/trop courts.

  7. Vous n'avez pas assez "cassé" les chaussons.

  8. Vous avez trop "cassé" les chaussons.

  9. Vous n'utilisez pas assez de rembourrage pour les orteils. Ou, paradoxalement, vous utilisez trop de rembourrage pour les orteils.

  10. Il pourrait y avoir un problème d'alignement avec vos chevilles et/ou vos pieds.


Les réponses plus longues :


1 - Il se peut que les muscles de vos pieds ne soient tout simplement pas prêts à vous soutenir, et vous devriez passer une autre année sans pointes, ou faire les exercices les plus simples avec les chaussons de pointe, comme tenir la barre et essayer lentement de vous élever de demi-pointe à pointe.

Et le but ne devrait pas d'être sur pointe, autant que de faire travailler et renforcer ses muscles à partir de ce point médian entre la demi-pointe et la pointe complète.

Si ces muscles vous font mal, ne restez pas longtemps sur pointe. Attendez un tout petit peu. Mais si vous voulez arriver à cet endroit un peu inconfortable et il faut habituer vos pieds à cela.

Je peux comprendre la douleur - j'ai essayé des chaussons de pointe il y a quelques temps, pour montrer quelques exercices à une jeune ballerine, et j'ai été stupéfaite par la façon dont mes muscles se sont contractés en signe de protestation. Ça faisait mal comme ça n'avait jamais fait mal, quand je dansais en pointe. Eh bien, pas de surprise ! Ce sont des muscles très spécifiques, et vous devrez vous frayer un chemin vers le processus, peu-être plus lentement que vous ne le souhaiteriez ou ne l'attendriez.

Comme tant de choses dans la vie, vous devrez faire des choses ennuyeuses avant de pouvoir vraiment décoller.


2 - Si tu es ado et que tes parents t'achètent tes chaussons, partage ça avec eux.

Parents : n'achetez jamais de chaussons de pointe pour qu'il y ait "de la place pour grandir". Oui, les pointes sont chères, et oui, votre enfant aura des poussées de croissance. C'est la vie. Les chaussons trop grands sont une très mauvaise idée. Ils causeront plus de mal que de bien, car les pieds de votre fille glisseront, se serreront, s'écraseront au bout.


3 - Si vous êtes un adulte débutant, suivez-vous des cours réguliers avec un professeur qualifié ou apprenez-vous le ballet à partir de tutoriels en ligne ? Votre motivation est-elle supérieure à vos capacités actuelles ?

Et cette pédicure dans laquelle vous investissez élimine ces "bonnes callosités" durement gagnées. Ces trois dernières choses doivent être reconsidérées.


4 - Dans la lignée du ballet autodidacte, peut-être avez-vous commandé ces pointes en ligne au lieu de vous faire conseiller par un ajusteur de pointes professionnel dans un vrai magasin ? Et/ou avez-vous choisi la marque que votre meilleure amie porte et aime peut-être, mais qui favorise un type de pied qui n'est tout simplement pas le vôtre ? Mauvaise idée, comme vous venez de le découvrir. Mais ces deux problèmes peuvent être facilement résolus : allez trouver un ajusteur de pointes professionnel, ou au moins un magasin de chaussons qui a un vendeur de pointes expérimenté à disposition.

C'est si important, du moins pour ce premier essayage. Laissez-les vous aider à trouver les chaussons qui vous conviennent le mieux. Il y a des tas d'options disponibles. .


5 - Un souvenir lié à ce qui précède :

J'avais douze ans, je portais du Repetto et j'avais encore du mal à me mettre sur pointe sans douleur. J'ai supposé que les pointes étaient bien et que j'était une mauviette. Je me mettais sur pointe, un peu comme à la façon dont vous enlevez un pansement, en un mouvement rapide et saccadé parce que ça faisait si mal de le faire lentement.

Je venais de rejoindre l'école du Ballet des Flandres et j'avais honte d'échouer dans cette exercice apparemment simple. Mon professeur, observatrice, a compris, m'a regardé "rouler" lentement en pointe - ce que je ne pouvais tout simplement pas faire avec élégance avec ces chaussons. "Essayez les pointes Freed", a été son conseil.

Oh, mon Dieu. Wow ! Quelle différence avec Freed; pas de douleur., facile de monter et descendre de pointe. L'un des moments les plus heureux de ma vie de ballerine que d'avoir essayé cette première paire de pointes Freed. (Il convient de mentionner qu'un bon nombre de danseurs de ballet professionnels préfèrent les pointes Freed, bien que Gaynor Minden, une pointe construite très différemment des autres, ait un nombre croissant de fans. Et c'est peut-être une préférence américaine et non mondiale.)


6 - Le rembourrage est important, mais peut-être pas comme vous le pensez.

Bien que pas assez peut créer de la douleur, croyez-le ou non, trop peut être la source de problèmes égaux. Vous voulez que vos orteils puissent «sentir» le sol, ou du moins l'intérieur de la pointe, de manière intuitive.

J'ai commencé, comme le font tant de débutants, à bourrer la boîte de rembourrage. À mes débuts sur les pointes, le choix était… la laine de mouton.

Plus tard, il y a eu les coussinets en caoutchouc mousse, qui peuvent parfois être trop épais.

Je ne peux pas me prononcer sur les protections d'orteils en gel disponibles de nos jours, car je n'ai dansé en pointe que dans les années 80, 90 et 2000, mais j'ai tendance à penser que la règle s'applique toujours : ne pas utiliser la protection comme une béquille (pendant trop longtemps), ce qui empêche vos orteils de vraiment "sentir" le sol. Vous pourriez finalement avoir besoin de moins de protection que vous ne le pensez.


7 - Il pourrait y avoir des problèmes de d'alignement avec vos chevilles et/ou vos pieds. Ne vous inquiétez pas, cela ne veut pas dire que vous avez à jamais raté votre chance de danser sur pointe. Allez voir un médecin, un kinésithérapeute, découvrez ce qui se passe vraiment. Ils peuvent vous assigner des exercices thérapeutiques pour vous aider à combattre vos problèmes.

Alors ne pensez pas que des problèmes de désalignement ou des problèmes plus graves signifient que c'est tout pour vous, pour la vie. Ne soyez pas dans le déni à ce sujet. Consultez votre médecin.


8 - Casser des chaussons de pointe

Cela pourrait être un article à part entière. C'est un art en soi.

Ne le faites jamais vous-même mais demandez plutôt à votre ajusteur en magasin ou à votre professeur (bien que ces derniers ne sachent pas tous le faire).

Il existe également des astuces pour prolonger la durée de vie des chaussons. Renseignez-vous dans votre boutique préférée.



Donc, en résumé…


Trouvez un magasin où travaille un expert en chaussons de pointe. Essayez différentes marques de pointes. Renforcez vos pieds et ne précipitez pas le processus de cette préparation cruciale à la danse sur pointe.


Et si la bonne nouvelle est que ce ne sont simplement que des crampes musculaires, vous pouvez pratiquer des relevés chez vous, les pieds en première position, face à une barre (le dossier d'une chaise fonctionne tout aussi bien). Cet exercice simple consiste à rouler lentement vers le haut et vers le bas, pendant 10 minutes tous les soirs (ou commencez à 3 minutes et progressez progressivement jusqu'à 10)?

Dans un mois, ces crampes disparaîtront parce que vos muscles seront plus forts. Il y aura toujours des « Aïe, mes orteils me font mal ! C'est, hélas, l'une des choses que la plupart des danseurs en herbe endurent. Mais oh wow, quel bonheur d'enfin pouvoir danser sur pointe !


Source : http://www.theclassicalgirl.com/

140 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • TikTok