top of page

La liste du "Top 10 des ballets classiques"

Googlez "Top 10 des ballets classiques" et vous trouverez toute une série de listes qui, en vérité, ne varient pas beaucoup. Certains présentent des ballets plus contemporains et incluent les œuvres de Frederick Ashton, Kenneth MacMillan, George Balanchine. D'autres optent pour le fantasque et la légèreté, comme Coppélia et La Fille Mal Gardée. Plus d'une liste comprend le piquant et scandaleux (pour l'époque) Sacre du printemps. Mais invariablement, au moins huit des mêmes ballets apparaissent sur chaque liste.


Et donc, sans plus tarder, voici ma liste des 10 meilleurs ballets classiques, sans ordre particulier :

  1. Le lac des cygnes

  2. La Sylphide

  3. Don Quichotte

  4. Gisèle

  5. La belle au bois dormant

  6. Cendrillon

  7. Roméo et Juliette

  8. Casse-Noisette

  9. La Bayadère

  10. Songe d'une nuit d'été



1) Le lac des cygnes


Je n'arrive pas à décider si je suis ravie que tant de non-danseurs connaissent ce ballet , ou si cela me rend un peu mal à l'aise que leur image du ballet et du monde du ballet soit à jamais influencée par le film "Black Swan" .



Histoire en bref : La jeune Odette tombe par hasard sur Von Rothbart, un sorcier maléfique qui lui jette un sort et elle doit maintenant vivre sa vie de cygne le jour et d'humaine la nuit. Siegfried, un jeune prince agité à la recherche de quelque chose de grand, la rencontre et ensemble, ils découvrent l'amour. Odette lui fait part que pour briser son sort de cygne, un homme doit lui déclarer publiquement son amour éternelle. Pas grave, non ? Eh bien, la nuit suivante au palais, lors d'une fête pour célébrer l'anniversaire de Siegfried, Von Rothbart refait sa magie maléfique et ajoute sa fille, Odile, à l'équation. Désormais visuellement identique à Odette, elle danse comme une tempête. Siegfried en tombe amoureux et, oups, déclare son amour éternel à Odile. De mauvaises choses s'ensuivent.


Meilleur moment du ballet: La scène complète de l'ensemble des 24 cygnes dans l'acte III est tout simplement magnifique. Dans l'Acte I, le pas de deux entre la timide Odette et Siegfried, est incroyable. Le pas de deux du "cygne noir" de l'Acte II est suivi de près. Odile est presque toujours interprétée par la même danseuse qu'Odette, c'est pourquoi c'est un rôle si difficile et emblématique pour la danseuse de ballet. Peut-être que celui-là est mon préféré !



2) La Sylphide


L'histoire de cette production et de sa star, Marie Taglioni, et l'engouement qui s'en est suivi, est tellement intéressante et captivante.



Histoire en bref : La mystique Sylphide enchante et distrait James, un jeune Ecossais à la veille de son mariage, avec des résultats malheureux.


La Sylphide est moins connue et moins jouée que les autres ballets de cette liste, mais son importance historique mérite qu'on l'inclue ici. D'abord chorégraphié par Filippo Taglioni en 1832, puis repris par August Bournonville en 1836, qui est la mise en scène la plus connue. Comme je l'ai mentionné plus haut, le ballet a fait de Marie Taglioni (la fille de Filippo) une star aux proportions épiques. Ce ballet ne doit pas être confondu avec Les Sylphides , court ballet non narratif (peut-être l'un des premiers) de Michel Fokine, sur une musique de Chopin.



3) Don Quichotte

L' histoire en bref : Dans la lignée du roman de Cervantès, Don Quichotte, le rêveur romantique par excellence, s'évade dans un fantasme de sa propre fabrication, croyant qu'il est un chevalier qui doit faire revivre l'âge d'or de la chevalerie. La version ballet met en scène une fille pleine d'entrain, Kitri, dont le père veut qu'elle se marie, et Basilio, le barbier de la ville qui l'aime, mais n'est PAS le choix de son père. Des bouffonneries, des ébats comiques, des chemins croisés et généralement de bons moments.



Meilleur moment du ballet : le Grand Pas de Deux. Voir ci-dessus, dansé à la perfection par Angel Corella et Paloma Herrera. Il me coupe le souffle à chaque fois que je le regarde.



4) Giselle – celui-ci remporte le prix du plus ancien des grands ballets classiques (1841), ainsi que celui qui a le mieux résisté à l'épreuve du temps.



L' histoire en bref : Giselle est une paysanne, qui vit avec sa mère dans une petite maison à la campagne (décor du premier acte). Hilarion, le garde-chasse, est amoureux d’elle. Mais elle lui préfère un beau jeune homme rencontré récemment. Hilarion, poussé par la jalousie, lui révèle que le mystérieux jeune homme n’est autre qu’Albrecht, un duc déjà fiancé à une jeune fille de la noblesse. Le choc est trop rude : Giselle sombre dans la folie avant de tomber morte. Cependant, Albrecht est réellement amoureux de Giselle. Il se rend sur sa tombe, près d’un lac au bord de la forêt (décor du deuxième acte). Les willis l’entourent. Elles veulent sa perte pour venger Giselle et se venger elles-mêmes. Car les willis sont les fantômes de jeunes filles trahies par leur amoureux avant leurs noces. Elles apparaissent la nuit et forcent les hommes à danser jusqu’à mourir d’épuisement.


Meilleur moment du ballet : Tout ce qui concerne les Willis. Giselle en tant que Willis est plus intéressante à regarder que la fille du village trop dynamique. Tout le deuxième acte passe si vite et vous serre vraiment le cœur.



5) La Belle au bois dormant


Dix ans après que Tchaïkovski ait composé la partition du Lac des cygnes (qui, tragiquement, n'a reçu son plein succès bien mérité qu'après sa mort), il a collaboré à Saint-Pétersbourg avec le chorégraphe de l'Imperial Ballet Marius Petipa (né en France mais très Russifié après 40 ans en tant que maître de ballet et chorégraphe en chef) et Len Ivanov, l'assistant de Petipa, et les trois ont produit de la pure magie dans La Belle au bois dormant . Ce fut un succès instantané. Tout dans celui-ci est classique et sublime.




Histoire en bref : Identique au conte de fées que nous connaissons tous. Lors du baptême de la princesse Aurore, six fées lui apportent leurs cadeaux (Générosité, Humour, etc) mais Carabosse, la fée maléfique, a été oubliée sur la liste des invités, et elle arrive, assez énervée. Pour se venger, elle jette un sort : mort à Aurore par son 16 ème anniversaire, d'une piqûre de doigt sur un fuseau. La Fée Lilas, la dernière à présenter son cadeau, adoucit la phrase. Un sommeil de 100 ans et non la mort. Etc.

Dans l'acte II, après 99,9 ans de sommeil, le prince Désiré, ennuyé par la vie, aperçoit Aurora dans une scène de "transe" rêveuse, alors qu'elle tourne et se faufile parmi les danseurs du corps de ballet, et il est épris. La fée Lilas le conduit au château, il embrasse Aurora endormie, tout éveillé, tout le monde est heureux, et l'acte III ne fait que danser lors de leur mariage. Mais bon, c'est très bien danser.


Meilleur moment du ballet: j'adore le Pas de Deux du mariage de l'acte III, mais si je devais choisir une meilleure scène, comme la plupart des balletomanes, ce serait "L'Adagio de la Rose", où Aurora danse avec quatre princes qui demandent sa main en mariage et elle est si forte et charmante et finalement indépendante. Et tenir les poses que la chorégraphie exige est TRÈS DIFFICILE pour la danseuse. C'est un autre de ces rôles, comme Odette/Odile, qui défie la ballerine à la limite de ses capacités.

-


6) Cendrillon


L' histoire en bref : ce à quoi vous vous attendiez. Le conte de fées de la misère à la richesse écrit par le conteur français Charles Perrault. Le ballet est drôle comme l'enfer dans la plupart des versions.



Meilleur moment du ballet : Dans la production de Wheeldon, une citrouille se transforme comme par magie en carrosse en un clin d'œil, puis emporte Cendrillon. Vous voyez des courses de calèches, sa robe flottant au vent, mais ce n'est qu'une illusion. Aussi, l'arbre qui grandit et grandit des larmes de Cendrillon. L'équipe créative de Wheeldon, comprenant Julian Crouch (décoration et costumes) et le marionnettiste Basil Twist, crée de la pure magie.



7) Roméo et Juliette


C'est l'un des ballet favori de beaucoup, beaucoup de gens, mais je ne sais pas, je trouve juste que toute l'histoire de Roméo & Juliette est sombre et pas très divertissante. Mais j'adore la partition de Prokofiev. La mise en scène de Kenneth MacMillan est très célèbre, mais je ne dirai pas « la plus » célèbre car je ne l'ai pas beaucoup recherchée, et j'aime le pas de deux de la « scène du balcon ».



Histoire en bref : vous n'allez pas me faire croire que vous ne connaissez pas l'histoire ? D'accord, juste pour jouer la sécurité, comme, si vous aviez vécu dans une grotte la plus grande partie de votre vie. Montaigu et Capulet = guerre. Roméo et Juliette = amour éternel. Combinaison = catastrophe.


Meilleur moment du ballet : La scène du balcon susmentionnée pas de deux. Juste magnifique. La musique de Prokofiev et la chorégraphie romantique et sexy de MacMillan produisent une pure euphorie pour les personnages et le public. VOICI un lien YouTube si vous voulez le voir (je vous le recommande !).



8) Le Casse-Noisette


Le ballet que vous êtes le plus susceptible d'avoir vu. Si ce n'est pas le cas, rendez-vous service à vous-même et à votre nièce/fille/amie et faites en sorte que l'année prochaine soit celle où vous achetez ces billets et voyez cette production une fois pour toutes.


Histoire en bref : Lors d'une fête de Noël en famille, Clara est éblouie par le cadeau de Herr Drosselmeyer, un élégant prince casse-noisette. La fête de famille devient trop bruyante, Casse-Noisette se brise, la fête se disperse et Clara s'endort sur le canapé et fait des rêves fantastiques d'une bataille, son prince Casse-Noisette devient réel. Elle aide son prince à l'emporter contre le roi des souris et en signe de gratitude, il l'emmène au pays des bonbons et un groupe de personnages exotiques danse pour elle.


Meilleur moment du ballet : dans la production du San Francisco Ballet, lorsque Clara s'est endormie sur le canapé et que la musique monte, le sapin de Noël dans le coin s'intensifie également, et au cours d'environ 16 comptes, tout le salon change de forme et se transforme en un monde onirique surdimensionné. Superbe. Ça, et le "Pays de neige" de la SFB. Conditions de blizzard. C'est délicieux et plutôt hilarant.




9) La Bayadère


Initialement mise en scène en 1877 par le chorégraphe Marius Petipa, la plupart des versions que nous voyons maintenant de La Bayadère sont dérivées de la production du Ballet Mariinsky/Kirov de 1941.



L' histoire en bref : la danseuse du temple nommée Nikiya est amoureuse du beau guerrier, Solor, qui l'aime aussi. Mais le Haut Brahmane a un œil sur Nikiya et met en place un plan pour séparer le couple afin qu'il puisse avoir Nikiya pour lui-même, avec des conséquences tragiques.


Meilleur moment du ballet : Sans aucun doute, la scène du Royaume des Ombres. Le compositeur Ludwig Minkus a cloué l'ambiance rêveuse mais obsédante. Voyez par vous-même dans cet extrait de la production du Ballet de l'Opéra de Paris.




10) Le songe d'une nuit d'été


Le Songe d'une nuit d'été est un ballet de Marius Petipa composé en 1876 sur la musique de scène de Mendelssohn (1843), inspirée de la pièce de théâtre de Shakespeare Le Songe d'une nuit d'été (A Midsummer Night's Dream). La première représentation du ballet eut lieu au Peterhof (Saint-Pétersbourg) le 14 juillet 1876, avec des musiques additionnelles de Léon Minkus. Il reprend le thème de son ballet Titania, monté en 1866.



L' histoire en bref : Obéron et Titania, roi et reine des fées, se disputent l'enfant qu'ils veulent tous les deux, un garçon qui sert de page à Titania. Lorsqu'elle refuse de l'abandonner, Oberon engage Puck pour attiser des méfaits magiques. Parallèlement aux querelles du royaume des fées, deux couples sont pris dans les affres de l'amour. Lysander et Hermia sont profondément amoureux, n'ayant d'yeux que l'un pour l'autre. Demetrius et Helena, quant à eux, ne sont pas tout à fait amoureux. Elle est malade d'amour et désespérée de ses affections, alors qu'il ne se languit que de l'indisponible Hermia. Oberon, observant la détresse d'Helena, ordonne à Puck de toucher les yeux endormis de Demetrius avec une fleur percée par la flèche de Cupidon, le faisant tomber amoureux de la première personne qu'il voit au réveil. Seul Puck se trompe et des mésaventures comiques s'ensuivent.


Meilleur moment du ballet :

Titania, se réveillant d'un sommeil induit par la drogue, un élixir magique qui la fait tomber amoureuse de celui qu'elle rencontre pour la première fois. Dans son casting, c'est un imbécile. Les deux dansent un pas de deux glorieux et hilarant, elle complètement éprise, lui perplexe mais accommodant.



Et voila! Voici la liste une fois de plus afin que vous n'ayez pas à faire défiler tout en haut :

  1. Le lac des cygnes

  2. La Sylphide

  3. don Quichotte

  4. Gisèle

  5. La belle au bois dormant

  6. Cendrillon

  7. Roméo et Juliette

  8. Casse-Noisette

  9. La Bayadère

  10. Songe d'une nuit d'été

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page