top of page

4 problèmes de santé courants qui affectent les danseurs

Dernière mise à jour : 3 juin 2023


La danse classique demande un effort intense et, par conséquent, aucun danseur n'en sort indemne. Alors que certains élèves souffrent d'une condition préexistante, la danse peut causer des maux et des douleurs. Voici 4 problèmes de santé courants qui affectent les danseurs et comment les traiter en cours.



1. Arthrite


L'arthrite, ou inflammation des articulations, est l'une des affections les plus courantes rencontrées à l'intérieur et à l'extérieur du studio. Les danseurs ressentent généralement des douleurs et des raideurs aux chevilles et aux genoux. Faites attention à dérouler les pieds lors de l'atterrissage, en répartissant le poids des orteils au talon. Cela aide à prévenir la compression des chocs sur les articulations, ce qui aggrave encore le problème. La pronation des pieds peut également aggraver l'arthrite, en exerçant une pression sur les tendons et les articulations. S'assurer que votre poids est correctement réparti lors de l'exécution du plié et de l'atterrissage après les sauts peut aider à réduire les effets douloureux de l'arthrite pendant la danse.



2. Fasciite plantaire


Chaque danseur veut une cambrure du pied très marquée pour pouvoir créer de belles lignes. Malheureusement, cela a souvent un prix. Les mouvements répétitifs et le poids peuvent provoquer des tensions dans le fascia plantaire, la bande de tissu qui longe le bas du pied. Cela peut entraîner une douleur aiguë et un gonflement autour des chevilles et des talons. Même les danseurs aux pieds plats sont sujets à la fasciite plantaire. Le renforcement des muscles du bas de la jambe peut aider à stabiliser vos chevilles et vos talons, réduisant ainsi le risque de développer ce problème douloureux.



3. Genoux hypertendus


L'hyperextension des genoux est un autre problème courant rencontré par les novices et les professionnels. Lorsque les genoux sont trop tendus vers l'arrière, au-delà de l'amplitude normale des mouvements, cela peut provoquer une douleur intense et un gonflement des articulations et des ligaments environnants. Veillez à ne pas trop sur-tendre les genoux lorsque vous effectuez certains mouvements ou à ne pas forcez votre cinquième position. Si vous ressentez une gêne, envisagez de porter une genouillère temporairement et pratiquez le RICE (repos, glace, compression et élévation) après le cours.



4. Scoliose


Si vous souffrez d'une courbure latérale de la colonne vertébrale, des mouvements comme l'arabesque et le cambré peuvent vraiment faire du tort à votre dos. Ayant personnellement lutté contre la lordose, une courbure extrême de la colonne vertébrale vers l'intérieur, je ne suis pas étrangère aux maux de dos persistants. Renforcer vos muscles abdominaux grâce à des exercices aidera à soutenir la colonne vertébrale et à réduire la douleur. Si vous avez une scoliose, soyez assuré(e) que vous n'êtes pas seul(e)!


Bien que ces conditions puissent être frustrantes, ne les laissez pas vous décourager de danser !


Source : https://thelastdancer.com/

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page